Explorée

On a tout simplement la plus belle vallée du monde. Le tourisme ne s’y est pas trompé… Le ski joëring c’est une petite contribution à l’environnement : en mettant nos chevaux dans les prés on protège ces parcelles agricoles de l’invasion de la forêt. Car on est agriculteurs ! Même si ce sont mes confrères qui ont des vaches, à notre façon on contribue à préserver l’espace naturel. On a une activité touristique qui ne pollue pas, on emmène les gens se promener en pleine forêt sans aucune remontée mécanique. C’est utopique mais, comme aujourd’hui Chamonix sensibilise les gens avec des transports gratuits, moi je trouverais sympa le retour des calèches. En se limitant au centre ville, gratuit pour les skieurs avec forfait, un gros parking à l’entrée de la ville, ce serait une belle idée non ?

Christophe André,
Gérant de centre équestre

Explorée

Ancien pisteur secouriste, Christophe André a ouvert aux Houches le centre équestre du Mont Blanc en 2013. Passionné après l’achat d’un cheval de trait, il devient moniteur de ski joëring, la glisse attelée et naturelle.

Et si le cheval était l’avenir du ski ? :

www.centreequestredumontblanc.com

Christophe André,
Gérant de centre équestre

Explorée

Il y a un chemin que j’utilise en ski joëring en rive droite de l’Arve, pas toujours accessible mais toujours enneigé, au soleil et isolé de toute circulation. Parfois on y croise un chevreuil, des cerfs, enfin on y voit autre chose qu’en station…

Christophe André,
Gérant de centre équestre