Découverte

Quand le parc a ouvert en 1968 c’était novateur ce système d’immersion avec les animaux en liberté. Je me sens comme privilégiée d’avoir hérité d’un tel trésor. Du coup j’ai l’impression d’avoir une responsabilité, de devoir conserver ce petit coin de paradis, mais aussi toute la vallée à travers lui. Parce qu’au-delà de l’espace délimité qu’on peut voir ici, c’est la vallée entière qu’on montre. C’est une sorte de vitrine pour ceux qui vont ensuite monter en montagne ou en refuge : apprendre à respecter les animaux, ne pas s’avancer trop près ni quitter les chemins, interdire les chiens parce qu’en refuge on les attache… Ce sont des petits détails qui permettent aux visiteurs de comprendre l’esprit. Finalement, c’est une éducation à l’environnement pour mieux l’aimer et le protéger.

Claire Cachat,
gérante de parc animalier

Découverte

A la suite de ses parents, Claire Cachat gère depuis 2003 le parc animalier de Merlet, un exceptionnel morceau de patrimoine naturel préservé et ouvert au public. S’y promener, c’est recevoir la montagne en cadeau. Prêts à aimer ?

Claire Cachat,
gérante de parc animalier

Découverte

Je suis personnellement engagée pour l’agriculture car on est les derniers résistants de la vallée. Il faut voir les vaches d’Hérens, les combats de reines, c’est riche de tradition. La ferme de Montroc à Balme est super, et la tomme y est excellente !

Redécouvrez la montagne à nue :
www.parcdemerlet.com

Claire Cachat,
gérante de parc animalier