Pratiquée

Je fais mes couteaux avec les bois de la région : du frêne, du noyer et de l’arolle, une essence que je suis seul à utiliser. Ce sont des pins assez rares qui poussent entre 2000 et 2500m au cœur du massif. Le premier que j’ai ramené venait de la mer de glace, d’autres du vallon de Bérard au-dessus de Vallorcine. Ces bois, je vais les chercher moi-même sans aucun moyen de locomotion, en randonnée. Le dernier, on a mis trois jours à le ramener du domaine du Montenvers. Il faut dire que Chamonix est vraiment une vallée sportive. Les gens ici font du ski, du surf, de la marche, du parapente… C’est rare de trouver quelqu’un qui ne fait aucune activité, on en fait tous une ou deux à la fois. Et ça c’est typique de la vallée.

Didier Simond,
coutelier & moniteur de ski

Pratiquée

Moniteur de ski et ancien menuisier, Didier Simond est l’inventeur du Chamoniard, un couteau ayant la forme du mont Blanc et la première ascension pyrogravée sur son manche. Un objet enraciné dans la vallée à plus d’un titre.

Parcourez le mont Blanc sous votre pouce :
http://lechamoniard.com

Didier Simond,
coutelier & moniteur de ski

Pratiquée

Les derniers agriculteurs de la vallée ont des vaches d’Hérens, une race qui fait ce qu’on appelle les combats de reines. René Ravanel qui est sur les Grassonnets est une figure du coin, cela mérite le détour…

Didier Simond,
coutelier & moniteur de ski