Imaginée

J’ai commencé par sculpter le bois, maintenant je ne travaille plus que la pierre. Je ne descends pas n’importe quel caillou bien évidemment, ne serait-ce que parce qu’il faut les transporter ; je les choisis en ayant déjà en tête ce que je vais en faire. Je monte les chercher dans deux massifs différents : l’un à 2000 mètres où je prends de l’ardoise, et l’autre entre 2500 et 2800 mètre où on trouve du gneiss qui est beaucoup plus dur que les ardoises. Il n’y a pas d’extraction massive, pas de marteau-piqueur, je ne prends que ce que peuvent porter mes petits bras. Mon objectif, c’est de montrer ce qu’on ne voit pas. Si je vous emmenais là-haut voir l’endroit et la matière première avant que je ne la travaille, vous comprendriez vite. Cette récupération est une forme de valorisation.

Roland Cretton,
Sculpteur

Imaginée

Guide de haute montagne durant des longues années, Roland Cretton s’est arrêté suite à des problèmes d’épaule et en a profité pour commencer la sculpture. Son œuvre géologique fait désormais parti du patrimoine chamoniard.

Aperçu de son œuvre géologique à la galerie Mario Colonel :
www.mario-colonel.com/fr/expositions/57-roland-cretton-sculpteur

Roland Cretton,
Sculpteur

Imaginée

J’aime beaucoup le Bistrot de Chamonix, le chef Mickey est assez sensible à mon travail depuis déjà un moment. C’est même devenu un copain. Encore ce matin j’ai été lui présenter une nouvelle pièce, en avant première.

Roland Cretton,
Sculpteur